Scrap'Tatou

01 janvier 2016

Que 2016 soit belle et bonne pour vous tous !

2015 est terminée, laissant derrière elle plein de blessures douloureuses, des souvenirs difficiles et violents mais en ce qui me concerne, cette fin d'année est pleine d'espoirs et d'enthousiasme ! En effet, j'ai pris une grosse claque en ouvrant enfin vraiment les yeux sur le changement climatique et depuis, c'est presque une renaissance, en tout cas, une énergie très positive m'a envahie et donnée l'envie d'agir. Le principal changement pour moi est d'être devenue végétalienne (même végane, c'est-à-dire refuser toute exploitation animale). J'en suis la première surprise mais c'est une vraie révélation, comme une évidence ! Du coup, le scrap passe un peu à côté mais j'utilise le classeur d'Ali Edwards acheté début 2015 pour noter mes recettes ;-)

Forte de cet optimisme et de cette foi en notre avenir malgré tout ce qui parait assombrir notre horizon, je vous souhaite donc une année 2016 riche de partages, de découvertes et d'envie de donner le meilleur de vous-même !

En me relisant, je peux donner l'impression d'avoir péter un plomb mais promis, je ne me drogue pas, ni n'ai rejoint une secte ^^. Vive les légumes et longue vie à la planète et tous ces habitants ;-)

PS : je sais combien il est difficile, voir douloureux de prendre conscience de ce que nous préférerions ignorer donc je ne juge personne. Mais pour celles et ceux que ça intéressent, je peux vous donner les liens vers des films qui m'ont permis d'ouvrir les yeux. Et pour ceux qui sont déjà prêts à agir, si vous ne l'avez déjà vu, je vous conseille le film "demain" qui vient de sortir : des solutions qui donnent la patate !

Très bonne année à vous ! =D

Posté par Tatou1610 à 13:50 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

05 novembre 2015

Rome - Jour 4 (mardi 29)

Le jour de retour est déjà là. J’avais initialement prévu un circuit de 2h avec 3 visites d’églises avant de prendre le bus à la gare Termini. Avec la fatigue accumulée mais aussi pour prendre le temps de dire au revoir à notre hôte, nous ne partons qu’à 7h. 

IMG_6082 IMG_6078 IMG_6079IMG_6083 IMG_6089IMG_6091 IMG_6092

Nous faisons donc un petit tour au carrefour des 4 fontaines (mais vous n'en verrez que 3...)

IMG_6087 IMG_6084 IMG_6086 IMG_6080

puis par la piazza delle Republica où les statues de la fontaine centrale sont d’un charme rafraîchissant.

IMG_6141 IMG_6130 IMG_6134 IMG_6137 IMG_6135

Nous ne pouvions pas quitter Rome sans visiter une dernière église. Ca sera Santa Maria Degli Angeli. Sa façade ne laisse pas deviner ce qu’elle cache puisque l’église est bâtie dans une partie de termes antiques et son intérieur, aménagé par Michel-Ange est majestieux. Un beau final pour notre périple !

IMG_6098 IMG_6126 IMG_6113 IMG_6104 IMG_6123 IMG_6121

Cette fois, c'est vraiment fini ! Pour rejoindre l’aéroport avec 2h d’avance comme le conseillent les compagnies de bus elles-mêmes, nous avons choisi Terravision cette fois-ci. Le retour se passe sans encombre et nous arrivons à l’aéroport avec 2h d’avance. Nous sommes ravies de rentrer même si notre séjour était beaucoup trop court car nous sommes sur les rotules !

L’après-midi même, de retour chez moi et après une bonne douche, je visionne déjà mes 1300 photos en jetant un œil sur les tarifs des vols pour Rome au printemps prochain ! J’ai même déjà une petit idée du programme ^^

Pour celles et ceux qui sont intéressés, voici un récapitulatif d'infos pratiques :

Ryanair : c’était ma première expérience avec eux et j’appréhendais un peu car on dépend beaucoup d’internet. Pour être sûre d’être côte à côte avec mon amie, près d’un hublot et près de la sortie (car nous n’avions pas enregistré de bagages et voulions sortir au plus vite), j’ai effectué l’enregistrement un mois avant en choisissant mes places pour 6 euros chacune. Je ne regrette pas cette dépense : j’ai pu photographier Rome avant d’atterrir et nous étions devant le bus moins de 5 minutes après être sorties de l’avion ! 

Bagages cabine : à notre surprise, des sacs beaucoup plus gros passent sans problème (comme des sacs à dos grand modèle). Par contre, les contrôles sont très stricts sur les liquides : nous avons dû abandonner confiture et miel dans une poubelle car il y en avait plus de 100 ml… J’ai aussi dû laisser une conserve de pâté en métal à l’aller parce qu’il y avait un opercule sur le couvercle. Mais ça valait quand même le coup de ne pas avoir de bagages enregistrés parce que nous avons gagné un temps précieux à l’atterrissage. 

Bus navette entre l’aéroport Ciampino et Termini : L’aéroport est tout petit donc en sortant, on tombe aussitôt sur le parking et les bus. Avant de partir, j’ai regardé sur internet les horaires des différents compagnies (J’ai trouvé que Terravision et Bis Bus Shuttle étaient les plus lisibles) et imprimé le plan de l’aéroport sur leur site internet. Par contre, je n’ai pas acheté mes billets avant de partir, comme me l’a conseillé notre hôte, pour pouvoir prendre le premier bus qui partait direction la gare Termini, quelque soit la compagnie. Bis bus Shuttle a l’avantage de vendre les billets au pied du bus et ils ne coûtent que 4€.

Pour le retour, j’aurais pu économiser 2€ en prenant le billet sur Internet (parce que là, je savais à quelle heure je prenais le bus). J’ai donc choisi la compagnie Terravision pour le retour. Mais même si on prend le billet sur le net, il faut passer par le bureau où on achète les billets. Avec Terravision, il faut donc se rendre au Terracafé à Termini, situé dans la rue (celle qui longe la gare, côté Nord-est), à côté de la pharmacie. Avec le billet, on obtient un carton d’embarquement pour le prochain départ (d’où l’obligation d’y passer même si on a acheté le billet sur le net). On continue à descendre la rue pour récupérer le bus (je n’ai pas vu de panneau mais juste du monde avec des bagages qui attendaient ^^)

AirBnB : Comme je l’ai écrit dans son évaluation sur le site, je conseille vivement la chambre chez Guilia. Elle est très accueillante, parle très bien français et donne de très bons conseils de visites. La chambre est vraiment très bien située Via Urbana et très confortable.

Vendeurs ambulants : J’ai bien cru que j’allais étrangler un ou deux vendeurs de rue qui balancent leurs bidules lumineux devant les monuments la nuit !!!! (Grrrr… mais que fait la police ?! ^^). Heureusement, je n’ai tué personne et j’ai même réussi quelques photos sans traits bleus ! En dehors de ces cas, on croise des vendeurs de perche devant chaque site, comme les gladiateurs, mais rien de gênant.

Vols : nous avons eu la chance de ne pas rencontrer vraiment de foules (sauf dans les musées du Vatican avec les groupes), ni sur les sites (même avec un peu de monde au Panthéon, on n’était pas bousculé), ni dans les bus. C’est peut-être pour cela que nous n’avons pas vu l’ombre d’un pique-pocket.

Circulation : j’appréhendais la circulation automobile. En fait, les véhicules respectent plutôt les feux rouges et les taxis s’arrêtent généralement d’eux-mêmes aux passages cloutés. Il faut quand même être vigilents quand le piéton est vert et ne pas traîner en traversant. Et dans l’ensemble, même un scooter ne se risque pas quand un groupe traverse la rue !

Rome la nuit : en dehors de la plupart des sites touristiques, beaucoup de rues ne sont éclairées que par les commerces pour touristes donc on se retrouve vite dans la pénombre. Nous avons donc parfois eu du mal à retrouver notre chemin car je n’arrivais pas à lire notre plan – Penser à amener une lampe de poche la prochaine fois !

Dans les églises, ne pas hésiter à mettre une pièce de 1 euro pour quelques minutes d’éclairage sur les chefs d’œuvre. Il y en a parfois plusieurs dans une même église comme Santa Maria Maggiore.

Musées du Vatican :

Chapelle Sixtine en short way : j’ai un peu stressé sur ce coup-là donc je vous mets un petit résumé

  •  Réserver ses billets à 9h sur internet (4€ de frais donc 20€ au total)
  •  Arriver devant les musées pour 8h30 maxi, dans la file de ceux qui ont leur billet
  •  Dans le hall d’entrée, échanger ses coupons de réservation pour un ticket d’entrée (je ne sais plus le nom du guichet mais c’est sur la droite en entrant)
  •  Entrer dans le musée (en haut des marches) avec tous les groupes. Ils commencent leur visite et prennent parfois toute la largeur des couloirs sans se préoccuper du reste du monde mais on peut les dépasser et suivre, dès que c’est indiqué, les panneaux « chapelle Sixtine ». Il faut compter 20 minutes pour y arriver.

Audio-guide : j’en ai pris un au Colisée mais ils se tiennent avec une main comme des téléphones, ce qui n’est vraiment pas pratique pour prendre des photos avec mon Reflex. J’ai donc abandonné le principe.

Livres guides sur Rome je les ai trouvés moins chers que ceux que j’ai vus en France (7€ au lieu de 12-13 pour un petit modèle, 20€ un guide plus complet avec de grandes photos au lieu de 30€). J’avais failli acheter un plan de Rome sur internet et finalement, je ne regrette pas car celui que j’ai acheté en arrivant dans un kiosque était plastifié et ne m’a coûté que 3€.

Bonnes adresses pour se régaler :

  • « Il gelato di San Crispino » (piazza della Maddalena, 3) peu de parfum mais le meilleur sorbet citron de ma vie pour 2.70€ le cône simple.
  • « Chez Santeo » (Via di San Téodoro,88) : salon de thé, pâtisseries, glace (pas de panneau sur la façade, seulement sur la porte vitrée qui peut être ouverte donc non visible) la glace au chocolat est une merveille
  • « Vacanze Romaine » sorte de salon de thé, piazza d'Aracoeli : très bon accueil, wc disponible même pour les achats à emporter, prix très correct, pizza et biscuits très bons
  • « DA PANCRAZIO » piazza del Biscione, 92 : menu complet à 35€

Merci d'avoir lu tout mon bavardage et si vous avez une question, je me ferai un plaisir de vous répondre si je le peux. A bientôt pour du scrap, c'est promis !

Posté par Tatou1610 à 08:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
02 novembre 2015

Rome - Jour 3 (Lundi 28)

Le programme du jour, c’est le Vatican, le Rome baroque et le quartier du Trastevere. Autant le dire, un programme bien chargé ! C’est pour cela que nous quittons l’appartement dès 6h15. Nous attrapons facilement le bus 64 (presque vide) via Nazionale et traversons le vieux Rome endormi pour rejoindre le Vatican. J’aurais aimé arriver par Via della Conciliazione au lever du soleil mais nous devons être à la basilique à 7h pour avoir tout notre temps pour la visiter. Le soleil nous offre déjà une belle lumière sur la façade.

IMG_5352

Gigantesque est l’adjectif que nous retiendrons pour la basilique Saint Pierre, accolé à magnifique, pour qualifier les trésors que nous y découvrons. La place est grandiose (d’avion, c’est elle que j’ai réussi à repérer en premier). Un seul bémol, le point central qui permet d’observer les colonnes alignées n’était pas accessible.

Une cinquantaine de personnes font déjà la queue et il nous faudra 1/4h pour passer le contrôle. Juste avant notre entrée, d’un coup, le soleil teinte d’or l’imposante façade 

IMG_5368 

et à peine entrées, le soleil (encore lui !) traverse toute l’allée centrale par la monumentale porte en train d’être ouverte avec effort. C’est magique, voir divin !

IMG_5376-2 IMG_5377-2

Nous ne pouvons pas accéder à l’allée centrale qui est réservée à un groupe de jeunes qui entreront en procession peu après nous. L’intérieur est une profusion d’ors, de marbres et de chefs d’œuvre qui me font douter que l’homme puisse être vraiment mauvais...

IMG_5424 IMG_5378 IMG_5455 IMG_5402IMG_5486 IMG_5481 

Comme dans certaines églises déjà visitées, la présence des touristes ne semble pas perturber les offices qui se préparent déjà dans les chapelles. Notre hôte nous a expliqué que les églises étant bien trop grandes aujourd’hui pour le nombre de pratiquants. Les offices religieux se font dans les chapelles la plupart du temps, ce qui permet l’accès aux touristes. Certains moments m’ont paru surréalistes quand même, certainement parce que certains visiteurs ne se rendent pas compte que certaines personnes viennent pour prier. Mais quelques gardiens veillent parfois.

En quittant la basilique, nous apercevons les 2 premiers gardes suisses. Il est 8h10 et devant le poste de contrôle, il n’y a quasiment personne !

IMG_5498 IMG_5519 IMG_5508

Nous arrivons à 8h20 devant l’entrée des musées et là, par contre, nous ne sommes pas les seules ! Dans l’espoir d’un petit moment tranquille dans la Chapelle Sixtine, j’ai réservé nos entrées sur Internet pour 9h. Il y a une bonne dizaine de groupes déjà et ils entrent avant nous. Du coup, quand nous entrons à notre tour, le hall d'entrée est plein de monde et c’est un peu confus mais nous trouvons facilement le guichet où échanger nos billets Internet par un joli ticket d’entrée.  D’après les témoignages que j’avais lus, j’avais imaginé un trajet « Short Way » sous forme de couloir plutôt désert. En fait, il faut entrer dans le musée avec tous les groupes et j’ai craint qu’ils ne se dirigent tous vers la Chapelle. Heureusement ce n’est pas le cas et au bout d’une vingtaine de minutes, nous nous sommes enfin assises sur un banc de la Chapelle Sixtine, avec une cinquantaine de personnes, dans un murmure acceptable. Que du bonheur ! Mais c’est plutôt irréel pour moi d'y être vraiment, devant les originaux de ces tableaux qui m’ont tant impressionnée adolescente !

On peut rejoindre directement la basilique Saint Pierre en passant par la porte de droite réservée aux groupes mais nous souhaitons surtout passer par l’escalier hélicoïdal de la sortie donc nous prenons la sortie « normale », direction les musées. Nous achetons un guide complet du musée que nous consultons pendant une pause-café bien méritée (cela fait déjà 3h que nous sommes parties) pour faire un choix sur ce que nous allons voir. Peu de temps à Rome = peu de musées donc nous ne choisirons que le musée Pio Clementico.

IMG_5549  IMG_5557 IMG_5552 IMG_5555 IMG_5576 IMG_5566 IMG_5568 IMG_5564 IMG_5546IMG_5601 IMG_5590

En passant par le jardin intérieur, et en remontant un peu à contre-sens, nous réussissons à sortir sans repasser par la chapelle Sixtine (qui est à l’autre extrémité des musées alors que nous sommes tout près de l’entrée et donc de la sortie). Juste avant la sortie et l’escalier, nous achetons des timbres du Vatican pour y poster nos cartes portales (j’ai lu que la poste vaticane était plus rapide que la poste romaine. Nos cartes arriverons en 5 jours).

IMG_5605

La sortie par l’escalier hélicoïdal est l’occasion de s’essayer à des photos amusantes mais je n'ai rien obtenu de mieux que la photo habituelle :

IMG_5608

Nous sortons des musées à 10h30. La queue pour entrer s’est bien allongée mais c’est celle pour la basilique qui nous surprend le plus : plus de la moitié du tour de la place ! Nous pensions renoncer à monter dans la coupole mais maintenant, c’est sûr ! Je le note pour ma prochaine visite.

IMG_5641 IMG_5634 IMG_5632 IMG_5633 

Nous longeons la Via dei Conciliazione avec une belle vue sur Saint Pierre.

IMG_5650 IMG_5665 IMG_5648 IMG_5656

Nous traversons le Tibre par le pont Sant’Angelo avec ses anges charmants.

IMG_5651

Les pieds commencent à chauffer alors nous ralentissons le pas et allons flâner Via Coronari dont j’ai lu beaucoup d’éloges. Effectivement, cette petite rue est adorable et très tranquille, pleine de petites boutiques où nous achetons souvenirs et sandwichs.

 IMG_5679IMG_5691 IMG_5681 IMG_5683 IMG_5690 IMG_5710 IMG_5692 IMG_5693 IMG_5698 IMG_5708

Nous arrivons piazza Navona et décidons de nous y poser pour voire un verre. A l’heure du déjeuner, nous avons un peu de mal à trouver un bar-restaurant qui nous accepte. Finalement, nous sommes accueillies comme des reines (à l’italienne ;-) chez Ai Tre Tartufi, piazza Navona, 26/27 juste pour une bière. Je savais que l’addition serait salée et effectivement, la pression italienne nous coûte 8.50€,  mais avec un service si charmant (on se sent plus femme d’un coup, malgré la fatigue accumulée depuis 2 jours), une jolie carte aquarelle avec la note et surtout être assise juste en face de la fontaine des 4 fleuves, je ne les regrette pas !

IMG_5727

Après une longue pause, nous faisons un petit tour de la place pour profiter de chaque façade, de chaque fontaine sous tous les angles

IMG_5748 IMG_5751 IMG_5772 IMG_5731 IMG_5733 IMG_5741 IMG_5742IMG_5755 IMG_5757 IMG_5764 IMG_5756 IMG_5758 IMG_5774 IMG_5763 IMG_5743 IMG_5745 IMG_5769

puis un petit détour piazza di pasquino pour photographier la statue parlante.

IMG_5777

Nous faisons l’impasse sur les églises Santa Maria della Pace, San Luigi dei Francesci et Sant’Ivo qui sont fermées à l’heure du déjeuner mais sur la route du Panthéon nous avons quand même l’occasion d’entrer dans la cours de Sant’ivo pour y voir de plus près son clocher si original.

IMG_5781 IMG_5782 IMG_5789IMG_5780 IMG_5786IMG_5790 IMG_5776 IMG_5791IMG_5793 IMG_5792

Nous arrivons devant le Panthéon, de jour cette fois-ci. Il est encore plus imposant. Il y a du monde mais pas vraiment de queue et de la place pour circuler à l’intérieur. A nouveau, je suis surprise de constater que malgré le brouhaha, un office est en cours. Du haut de ses 45m et de ses presque 2000 ans, il est simplement majestueux face à ce flot de visiteurs.

IMG_5796  IMG_5802 IMG_5798 IMG_5811 IMG_5806

Après avoir lu la déception d’une internaute en découvrant qu’il pleut à l’intérieur du Panthéon, je me suis renseignée et j’ai lu qu’il y avait de petits trous dans le sol pour évacuer la pluie et ça, c'est bien vrai.

IMG_5818

Un petit salut au tombeau de Michel-Ange et c’est reparti. Nous achetons glace et biscuits (glace correcte mais biscuit à la pâte d’amande à tomber) dans une boutique à la déco « campagne chic ». Le sourire des vendeuses nous a manqué mais je recommande quand même les pâtisseries chez Don Nino, via dei Pastini, 134.

IMG_5848

Nous nous installons sur les marches de la fontaine Piazza della Rotonda pour déguster nos biscuits devant le Panthéon.

IMG_5800 IMG_5844 IMG_5845  IMG_5868 IMG_5872 IMG_5856 IMG_5862

Nous prenons maintenant la direction du quartier du Trastevere avec quelques détours sur le chemin comme la piazza della Minerva avec son pittoresque obélisque monté sur un éléphanteau 

IMG_5906

et l’église Santa Maria della Minerva. « Encore une église… » avons-nous pensé, nos pieds devenant de plus en plus récalcitrants aux détours mais quelle église et quel dommage ça aurait été de passer à côté ! Son ciel étoilé est incroyable, ses mosaïques, ses chefs d’œuvre et sa belle statue du christ par Michel Ange en font une des églises incontournables à mon avis.

IMG_5880 IMG_5884 IMG_5888 IMG_5897 IMG_5899 IMG_5902

Nous faisons également un détour pour jeter un œil sur cette curiosité qu’est le pied en marbre, situé comme il se doit Via dei pie di marmo (dans une ruelle perpendiculaire exactement).

IMG_5909 IMG_5910 IMG_5913 IMG_5907 IMG_5912 IMG_5915

Nous continuons les visites d’églises avec la principale église jésuite Chiesa del Gesus, dont les trompe-l’œil sont époustouflants ! Notre hôte nous a expliqué que c’est par manque de fonds pour réaliser une véritable coupole que commande a été faite d’un trompe-l’œil. Et pour notre plus grand plaisir, afin de mieux le contempler, un miroir est installé en plein milieu de l’allée centrale.

 IMG_5929 IMG_5918 IMG_5920 IMG_5923

Nous reprenons notre route et passons devant l’aera sacra, Via di Largo di Torre Argentina, une zone archéologique située en contre-bas d’une artère très encombrée et bruyante. Une asso s’y occupe d’une colonie de chats mais nous n’en avons pas vu la queue d’un.

IMG_5937

Nous repassons par la Piazza dei Biscone où nous avons dîné hier soir et où nous pouvons mieux observer la façade d’une maison qui porte encore des fresques du théatre de Pompée.

IMG_5943 IMG_5942 IMG_5945IMG_5941 IMG_5939 IMG_5945 IMG_5953

Puis nous découvrons la Piazza Campo de’Fiori. Le marché étant terminé, elle est prise d’assault par les camions benne qui la vident de ses ordures et la nettoient. Ce n’est pas très ragoûtant, il faudra donc que j’y retourne pendant le marché. La pluie arrive par goutte, toute en harmonie avec la mine sombre de la statue de Giodano Bruno, dominicain brûlé vif ici même.

IMG_5958 IMG_5957 IMG_5959 IMG_5963 IMG_5962

Nous comptons sur l’arrêt de ces quelques gouttes et continuons notre ballade en passant devant le palazzo Farnèse et son arc enjambant la Via Guilia.

IMG_5965 IMG_5967 IMG_5968 IMG_5969

Nous traversons le Tibre par le ponte Sisto et entrons dans le quartier du Trastevere. Si la pluie cesse rapidement, le ciel reste gris et va nous priver du coucher de soleil espéré sur le Janicule. Nous y montons quand même en passant d’abord devant la statue du poète Carlo Alberto Salutri qui écrivait en romanesco, entre autre, que les romains devaient veiller à préserver le Trastevere des touristes…

IMG_5970

Nous suivons la Via Garibaldi. Au croisement, Via Lundara, nous découvrons la porta Settimiana. Ensuite, quand le trottoir disparaît sous la chaussée, Via Garibaldi, nous prenons à droite le sentier très pentu nommé Salita Bosco Parrassio puis l’escalier qui nous conduit jusqu’à la fontaine dell’Acqua (en haut des marches, prendre de suite à gauche), magnifique et grandiose avec une jolie vue sur la ville.

IMG_5979 IMG_5982  

Nous revenons en haut des marches et continuons par le chemin Passagiata del Gianicolo jusqu’à la piazza Garibaldi, but de notre grimpée, qui offre une vue sur le centre de Rome, superbe au soleil couchant.

IMG_5984 IMG_5987 IMG_5994

Nous entamons la descente avant le coucher du soleil puisque les nuages en ont décidé ainsi et nous traversons le Trastevere. Chaque ruelle est pleine de charme, même si le ciel gris et la fatigue ont raison de notre envie d’y flâner et d’y trouver un restaurant comme nous avions prévu. A refaire donc !

IMG_5974 IMG_5983 IMG_6025 IMG_6026 IMG_6031 IMG_6033 IMG_6036 IMG_6039 IMG_6027

Nous nous arrêtons quand même à l’église Santa Maria in Trastevere. C’est une merveille, particulièrement par ses mosaïques, à l’intérieur comme à l’extérieur, au sol comme sur ses murs !

IMG_6040 IMG_6041  IMG_6057 IMG_6060IMG_6045 IMG_6069 IMG_6074 

Nous terminons notre promenade en rejoignant le ponte Garibaldi, où nous prenons le bus H qui nous ramène près de chez nous. Rendues Via Urbana, nous faisons quelques derniers achats de biscuits à offrir et de parts de pizza pour dîner et c’est vers 20h que nous rentrons enfin, fourbues mais comblées. Il est temps de préparer nos bagages pour quitter l’appart demain matin.

Posté par Tatou1610 à 13:54 - Commentaires [10] - Permalien [#]
30 octobre 2015

Rome - jour 2 (Dimanche 27)

Toujours pas de scrap mais pas mal de lecture pour ce post alors installez-vous confortablement...

Au programme aujourd’hui, des églises, la Rome antique et le mont Aventin. Nous avons fait le parcours prévu quasiment dans son intégralité ! Même Guilia notre hôte n’en revient pas et s’inquiète que nous ne tenions pas le coup ! Mais nous ne sommes à Rome que pour un temps très court donc on se reposera au retour. Malgré tout, c’était vraiment beaucoup et en milieu d’après-midi, avec la chaleur (qu'est-ce que ça doit être en plein mois d'août ?!), certaines visites perdaient de leur attrait.

C’est donc une longue journée qui s’annonce en ce dimanche matin mais c’est très motivées que nous partons avant 7h dans une ville encore un peu endormie. Le soleil pointe le bout de son nez pour notre plus grand plaisir et nous offre une superbe perspective sur la basilique Santa Maria Maggiore qui est au bout de la rue. Elle en impose, de dos comme de face, au sommet d’une petite butte. 

(en cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir)IMG_4894 IMG_4947-1 IMG_4898

Elle est encore plus magnifique à l’intérieur : son sol de mosaïques cosmatesques, ses 40 colonnes, son plafond dont les caissons sont recouverts de l’or des Amériques du 15e siècle, ses mosaïques anciennes dans la nef centrale, l’abside et l’arc, son tabernacle en bronze doré ! On ne sait plus où donner de la tête ! Nous éclairons tour à tour ces chefs d’œuvre et en prenons plein les yeux, quasiment seules à cette heure matinale. 

IMG_4906-1 IMG_4912-1

IMG_4916-1 IMG_4920-1IMG_4927-1 IMG_4907 IMG_4931 IMG_4929-1 IMG_4921-1

Il est 7h45 et en deux pas, nous atteignons l’église Santa Prassede. L’extérieur est très simple et discret mais dès la porte franchie, c’est une « petite » merveille qui s’offre à nos yeux avec de superbes mosaïques byzantines du 9e siècle entre autres.IMG_4948-1 IMG_4955 IMG_4953

Sur notre route vers le Colisée, nous faisons un dernier arrêt à San Pietro in Vincoli. En plus d’être somptueuse (je vais vite manquer d’adjectifs pour décrire le bonheur ressenti à admirer les trésors de toutes ces églises), cette église abrite l’imposant et impressionnant Moïse de Michel-Ange qui fait partie du tombeau du Pape Jules II. Egalement, sous l’hôtel, une belle chasse renferme les chaînes de Saint Pierre. 

IMG_4973 IMG_4975 IMG_4980 IMG_4965 IMG_4978

De retour dans la rue, c’est au tour du soleil de nous émerveiller par le spectacle de sa lumière matinale sur les façades ocres-orangées des maisons.

IMG_4982

Et au détour d'une ruelle, il apparait enfin devant nous, sa façade intacte entièrement rénovée, le Colisée, dans toute sa magnificence ! Je ne savais pas que les travaux de rénovation étaient autant avancés et c’est une vraie surprise de découvrir sa face Nord-est comme neuve. J'en suis très émue. IMG_4984

IMG_4987-2 IMG_4993

Nous commençons par en faire presque le tour complet avant de nous diriger vers l'entrée. Malgré nos billets coupe-fil achetés en ligne, nous prenons la queue des « sans billets » car il n'y a personne ! (il en sera bien autrement quand nous sortirons). L'intérieur est immense et nous nous perdons un peu à chercher les toilettes puis les audio-guide (Je ne l'écouterai pas longtemps car il m'a fallu choisir avec mon appareil photo, l'audio-guide se tenant d'une main). C'est vraiment incroyable d'être ici et un peu irréel de penser à ce qui pouvait se vivre ici il y a près de 2000 ans...

IMG_5016 IMG_5050IMG_5023 IMG_5025IMG_5002 IMG_5017 IMG_5013 IMG_5048

En sortant, nous faisons une pause café méritée à presque 10h. Pour profiter encore du spectacle, nous nous installons en terrasse du Gran'Caffe, piazza del Colosseo. 5€ l'expresso mais avec vue imprenable sur le Colisée et déco charmante (dont une jolie mosaïque au sol) !

IMG_5034 IMG_5042IMG_5030

Nous reprenons notre découverte de la Rome antique en faisant un petit détour Via Labicara pour jeter un oeil à la caserne des Gladiateurs puis nous remontons Via dei Fori Imperiali où nous profitons pleinement de l'absence de véhicules. De grands panneaux cachent la vue tout du long jusqu'aux forums mais la vue sur les forum impériaux est incroyable. J'avais préparé un petit plan et un descriptif des forums impériaux mais bêtement, je n’ai pas réussi à remettre la main dessus alors qu’il était dans mon sac… Je m'en veux encore car c'est difficile de se rendre compte de ce que représentent toutes ces ruines. IMG_5064 IMG_5069 IMG_5065 IMG_5059 IMG_5051

Le forum de Trajan est incroyable quand on pense au travail de forçat accompli pour creuser la montagne sur laquelle il s'appuie. La colonne de Trajan, elle, est encore plus impressionnante que celle de Marc-Aurèle (et magnifiquement mise en valeur de nuit).IMG_5075 IMG_5077 IMG_5060 IMG_5083

Quasiment d’où qu'on soit à Rome, on ne voit que lui, le mal aimé Vittoriano (dit la machine à écrire). Notre adorable logeuse ne nous l'a pas venté et nous a même déconseillé l'ascenseur, attraction trop touristique à son goût. Il doit quand même offrir une vue incroyable sur tout Rome et je le note pour un prochain séjour, surtout qu’il m'a bien plu et surtout impressionnée. Sa masse d'un blanc immaculée écrase un peu les bâtiments autour de lui, c’est vrai, mais de nuit, son illumination est tout en finesse. Quelques travaux devant la place nous priverons du spectacle du policier orchestrant la circulation. IMG_5067 IMG_5081 IMG_5096

Il est 11h passé et la faim arrive. Nous sommes piazza d'Aracoeli et nous entrons au hasard (heureux hasard) acheter notre déjeuner dans une sorte de salon de thé charmant nommé « Vacanze Romaine ». Nous grimpons l’escalier de l’église Santa Maria di Aracoeli, bien haut pour nos jambes qui ont déjà 4h de marche depuis le matin. Mais le point de vue vaut le détour et l’église est magnifique même si nous ne pouvons pas y déambuler, ni prendre de photos car un mariage est en cours. Nous croiserons d’ailleurs 3 mariages dans la journée et notre hôte nous expliquera que les mariages religieux ont lieu tous les jours. Nous pique-niquons sur la terrasse du Vittoriano, à gauche de l’église, et à l’ombre car le soleil cogne déjà.IMG_5161

Cette terrasse est très bien aménagée pour le visiteur, avec des photos panoramiques décrivant les monuments qui sont sous nos yeux. 

IMG_5109 IMG_5152 IMG_5158

A droite de l’église, on accède à un petit balcon avec vue sur la piazza del Campidoglio et son fameux sol dessiné par Michel-Ange. Nous redescendons les marches pour remonter au Capitole.IMG_5135

De la place, sur la gauche, il y a un joli point de vue sur le forum avec une reproduction de la louve sur une stèle.

IMG_5146 IMG_5139 IMG_5163

Nous descendons par là pour rejoindre Via dei foro Imperiali et l’entrée du forum. Malgré la pause déjeuner, la fatigue est vite là et le soleil tape fort maintenant. Cela nous incite une promenade à l’ombre plus qu’à une visite en règle.   IMG_5166 IMG_5233 IMG_5184 IMG_5176

Nos pas nous mènent jusqu’au « balcon » du Palatin. IMG_5220 IMG_5203 IMG_5204

Vers 15h, nous quittons ces lieux d’une beauté irréelle, hors du temps, en sortant derrière l’arc de Septime Sévère et déambulons dans les rues pour rejoindre Via di Teodoro où j’ai trouvé un marché sur internet. 

IMG_5238 IMG_5239

C’est un marché couvert très animé, de producteurs locaux bio, ouvert jusqu’à 16h. Tout est magnifique et appétissant mais pas du tout touristique donc en italien et je ne comprends rien… J’achète quand même quelques tomates allongées pour déguster de suite et un pot de confiture (que je suppose aux prunes) mais que je ne goutterai même pas puisqu’il ne passera pas à l’aéroport… Notre hôte nous a confirmé qu’elle se fournissait régulièrement sur ce marché et que les produits étaient de très bonne qualité. En sortant, pose café et glace dans une petite boutique « Chez Santeo » très chic et moderne.

Nous reprenons nos visites en longeant le forum Boarium et arrivons à la Piazza della bocca della Verita. Si l’envie nous avait effleurées de tester notre honnêteté, la longue file d’attente devant la bocca nous en a de suite dissuadées. Par contre, comme souvent, l’église est peu fréquentée.

IMG_5277 IMG_5302

Il s’agit de Santa Maria in Cosmedin dont les sols cosmatesques sont époustouflant, tout en contraste avec le plafond plat en bois. Un gardien nous propose un détour par le sous-sol (pour 1€) où nous découvrons la surprenante crypte du pape Adrien au VIIIe. IMG_5252 IMG_5254 IMG_5258

En sortant, nous découvrons enfin le Tibre en traversant le ponte Palatino, avec à ses côtés, l’ultime pilier du ponte Rotto. Nous continuons jusqu’à l’Ile Tiberina par le ponte Cestio puis le ponte Fabricio pour rejoindre l’Aventin. Ces différents ponts offrent une vue merveilleuse sur le Tibre. 

IMG_5285 IMG_5287 IMG_5292

Il est 17h passé et le soleil baissant à l’horizon, nous ne sommes pas les seules à nous diriger vers les hauteurs. Un premier arrêt à l’église Santa Sabina dont nous admirons particulièrement la porte en bois sculptée au 5e siècle.

IMG_5308

Nous continuons jusqu’à la piazza dei Cavalieri di Malta mais là aussi, la file est longue (elle traverse toute la place) et nous n’attendrons pas pour jeter un œil par le trou de la serrure. Nous revenons donc sur nos pas pour nous poser sur le balcon du Giordino Savello.

IMG_5311

La vue sur Rome et le Vatican est superbe et nous trouvons tout juste une place pour nous installer et prendre des photos. La lumière est déjà belle mais des nuages viennent bientôt ternir la scène. IMG_5318 IMG_5319

Du coup, nous quittons la place vers 18h30. C’était une erreur car nous raterons le superbe coucher de soleil rose-orangé qui finira par éclairer la ville à 19h. Mais nos pieds ont trop chauffé et il nous tarde de nous installer pour dîner. Nous descendons par la Via Portico di Ottavia, large chemin pavé presque coupé du monde.IMG_5328

Nous empruntons ensuite des ruelles où nous découvrons des habitations construites sur ou avec des ruines antiques. C’est vraiment surprenant. J’en avais repéré certaines sur internet mais sur notre route, elles sont en travaux de rénovation et nos pieds refusent un détour supplémentaire.

IMG_5337 IMG_5340

Nous arrivons avec un peu d’avance au restaurant DA PANCRAZIO où notre hôte a réservé pour nous la veille. C’est dans le reportage « des Racines & des Ailes » sur Rome, que j’avais noté l’adresse de ce restaurant en partie « incrusté » dans le théâtre de Pompée. Au sous-sol, on peut voir les arcades du dernier étage et une maquette du théâtre pour se situer. En plus d’un cadre exceptionnel, nous nous régalons ! C’est le seul vrai repas que nous prendrons le temps de déguster pendant notre court séjour. Pour 25€, après une bière italienne, j’ai dégusté des artichauts à la romaine succulents (très parfumés, fins et fondants) et de gros spaghettis aux tomates fraîches.

IMG_5345

Enfin, nous rentrons à l’appartement à pieds en dégustant une glace (quelconque) et profitant des monuments éclairés. La journée fut épuisante mais réjouissante et il nous tarde déjà demain !

 

Posté par Tatou1610 à 22:56 - Commentaires [17] - Permalien [#]
27 octobre 2015

Rome - jour 1 (samedi 26)

Rome – du 26 au 29 septembre 2015

Je suis donc partie pendant 2 jours ½ et 3 nuits, du samedi après-midi au mardi matin. Comme ma copine et moi sommes bonnes marcheuses et curieuses, j’ai choisi un itinéraire chargé pour ne pas nous limiter aux seuls sites très touristiques. Pendant près de 4 mois, j’ai donc cherché sur les guides, les sites internet, blogs et forum et en visionnant des films, cherchant les anecdotes, points de vue et découvertes qui pourraient rendre notre visite encore plus extraordinaire. J’ai préparé mon propre guide de Rome avec un itinéraire trèèèès ambitieux, en sacrifiant pourtant de nombreuses visites qui me tenaient à cœur car le temps était vraiment trop court. Je n’aurais jamais imaginé que nous puissions en voir tant, même si ce n’était souvent guère plus qu’un coup d’œil : 35 km à pieds où fatigue et petits bobos étaient vite oubliés devant un spectacle toujours plus réjouissant !

Entre ce court séjour, un budget non extensible et ma piètre culture de l’art en général, j’ai choisi de faire l’impasse sur les musées (hors une toute petite partie de ceux du Vatican) mais découvrir les églises et les chefs d’œuvre qu’elles renferment.

Après cette petite introduction, place au compte-rendu de mon voyage :

Samedi 26

C’est le jour J ! 4 mois que les billets sont réservés, 4 mois que je ne pense plus qu’à Rome ou presque. Ma copine arrive à la maison à 12h15 et ma voisine nous conduit à l’aéroport à 12h50. Embarquement impeccable avec Ryanair. Superbe temps pendant le vol avec passage au dessus de la Camargue, de Marseille, de la Corse et pour finir en beauté, sur Rome !

IMG_4821-1

Nous sortons à 16h10 de l’avion, traversons le minuscule aéroport et trouvons facilement le bus que j’espérais dans lequel il reste juste 2 places côte à côte, à croire qu’il n’attendait plus que nous pour partir à 16h20 ! Le trajet se passe sans encombre et nous arrivons à 17h à la gare de Termini. Toute à notre joie d’être si vite rendues (entre la peur de me perdre à l’aéroport, de rater le bus, des embouteillages, j’avais calculé une arrivée au plus tôt à 18h), nous achetons aussitôt une petite salade de fruits à emporter pour nous rafraîchir (1.80€ dans une carriole) puis une carte de Rome (plastifiée 3€). Nous prenons le chemin de la chambre que nous avons réservé sur AirBnB, Via Urbana, à 10 minutes à pieds. Sur le trajet, nous avons déjà un petit aperçu de notre week-end : de charmantes façades défraîchies, des églises très ouvragées…

Notre hôte Giulia nous est tout de suite très sympathique. Elle me complimente sur mon guide et le travail de recherche, nous indique en plus quelques visites, nous conseille un bus, des endroits pour quelques achats alimentaires et réserve par téléphone le restaurant que nous avons choisi pour dimanche soir. A bavarder ainsi, le temps file et nous louperons le coucher du soleil…

Bien installées et conseillées, nous partons enfin dans les rues de Rome pour découvrir la partie Nord jusqu’à la piazza del Popolo. Nous nous arrêtons dans une boulangerie et une épicerie Via Urbana pour acheter nos petits déjeuners (biscuits, biscottes et fruits pour 3.70€) pour les prochains jours et notre dîner (pizza à la coupe et biscuits aux amandes pour 2€). Nous nous installons à l’arrêt du bus en attaquant nos pizzas mais nous ne verrons pas arriver le bus 117 qui devait nous amener à la piazza di Spagna. Finalement, nous partons à pieds (comme prévu à l’origine) et arrivons piazza di Spagna à la nuit tombée (19h30). Petit déception sur place : la fontaine n’est pas éclairée et je ne savais pas que la façade de l’église Trinita dei Monti était en travaux. Du coup, nous en oublierons que nous avions le temps de la visiter puisqu’elle ferme à 20h… Nous escaladons quand même cet escalier monumental, effectivement très fréquenté, et même si les premiers vendeurs de perches (et autres gadgets lumineux) nous abordent, la balade est bien agréable et je me note d’y revenir en plein jour lors d’un prochain séjour.

Nous redescendons et poursuivons jusqu’à la piazza del Popolo avec un petit crochet par Via Marguta. Peu éclairée, nous ne ferons que deviner le charme évident de cette ruelle. En arrivant piazza del Popolo, nous sommes impressionnées par sa taille et les deux imposantes églises qui font face à la grande porte de la muraille d’Aurélien. La base de l’obélisque central est malheureusement entouré d’énormes panneaux publicitaires pendant la rénovation de la fontaine (mais ce n’est pas une généralité : la plupart des travaux que nous avons vu ensuite, sont cachés derrière des panneaux en trompe-l’œil bien décoratifs). Nous grimpons jusqu’à la fontaine qui surplombe la place, sans toutefois oser nous aventurer dans le parc du Pincio à cause de l’obscurité. De toute manière, à la nuit, le spectacle est moins spectaculaire et je note d’y revenir de jour.

Nous quittons la place entre ses deux églises presque jumelles (au jeu des différences, j’aurais perdu !) et nous continuons notre promenade agréablement jusqu’à la colonne de Marc-Aurèle, piazza Colonna. Cette fois, même de nuit le spectacle est impressionnant et nous constatons, admiratives, que la taille des bas-reliefs augmentent au fur et à mesure de la montée, pour qu'ils soient toujours visibles depuis le sol.

IMG_4856 IMG_4855

Nous continuons jusqu’au Panthéon mais au détour d’une ruelle, c’est la piazza della Maddalena et son église Santa Maria della Maddalena in Campo Mario dont la superbe façade et l’intérieur illuminé, visible à travers sa porte vitrée, nous attirent irrésistiblement. Première visite d’église et premières béatitudes devant tant de beautés créées par l’homme !

IMG_4862 IMG_4858

Enfin nous voilà piazza della Rotonda, devant le Panthéon paré de lumière pour la nuit. Il est superbe et comme il y a peu de monde, je m’installe contre la fontaine pour quelques photos. Le spectacle est magique. Le fronton de ce monument emblématique nous projete 2000 ans en arrière.

IMG_4879

Nous le quittons (pour revenir le visiter lundi) et achetons une glace chez Il Gelato di San Crispino. Ce parfum citron restera en mémoire dans mes papilles pour longtemps !

Nous terminons notre balade par la fontaine de Trevi. Je la savais en travaux mais le détour était nécessaire, ne serait-ce que pour jeter une pièce dans son petit bassin pour m’assurer de revenir… Certes les échafaudages la défigurent, certes il n’y a pas d’eau mais elle en impose, occupant la moitié d’une façade et attirant tout un tas de touristes !

IMG_4885

Nous prenons enfin le chemin du retour, avec quelques errances dues au manque d’éclairage et à notre sens de l’orientation peu fiable. Nous gagnons notre lit après une douche bien méritée. La nuit sera courte mais réparatrice !

C'est tout pour aujourd'hui ! Il faudra un peu de patience pour la suite, parce qu'il y aura plus de photos...

Posté par Tatou1610 à 20:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

26 octobre 2015

Roadbook Rome

Ouh là, elles sont loin mes dernières pages !!! Mais j'ai une excuse, excellente excuse : fin mai, j'ai décidé d'aller à Rome et j'ai passé quasiment les 4 mois suivant à préparer mon voyage ! Je me suis découvert une passion pour Rome et je n'ai eu de cesse de lire des guides, regarder des documentaires, dévorer les récits de voyage pour essayer d'optimiser au mieux les 2 jours 1/2 que j'allais passer à Rome. Avant même de partir, j'avais décidé d'y repartir en 2016. Je croise les doigts...

En attendant, je n'ai pas scrapé mais préparé mon guide de Rome personnel ! Voici donc en image mon guide sur mesure qui m'a accompagné fidèlement pendant 2 jours et demi. Manipulé en permanence, il a vraiment rempli toutes les conditions dont j'avais besoin :

Il mesure 15x21 et est relié à la Bind it all. 

Guide 1

Guide 2

J'ai découpé mon guide par journée avec tout d'abord, un récap de ce qu'il ne faut pas oublier pour la journée et les infos utiles comme le trajet du bus par exemple

Guide 3

Pour chaque jour, le plan de la ville et le circuit "chronométré"

Guide 4

Un descriptif de chaque étape avec les points principaux à voir (avec photos pour s'y retrouver plus vite) et un peu de place pour les commentaires à chaud.

Guide 5

En fin de journée, une enveloppe de récup pour conserver tickets et autres

Guide 6

Enfin, quelques pages chaque jour pour raconter mon voyage

Guide 7

Dans quelques jours, je vous présenterai un best of de mes photos avec mes commentaires.

Posté par Tatou1610 à 20:42 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
19 mai 2015

Des pages, plein de pages !!!

4 pages faites en un week-end mais pas n'importe lequel : le week-end du National Scrapbooking Day (le 2 mai). J'ai pioché des challenges sur le forum de l'Antre et sur le forum Home Sweet Scrap où il y avait une ambiance extra !! Voici donc ces pages de mon fiston :

Tatou - Défi n°3

Tatou - Défi n°6

Tatou - Défi n°7

Tatou - Défi n°1

J'aime particulièrement la dernière, largement inspirée par Nine et dont j'ai photographié quelques détails :

IMG_3865

IMG_3867

Posté par Tatou1610 à 08:35 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
06 mai 2015

Roadbook Manchester

Il y a une quinzaine de jours, je feuilletais le dernier Carnet de scrap (celui de février-mars-avril) et j'ai complètement craqué pour le mini de Vavie (scrapophile sur Canalblog) qui utilisait les étiquettes offertes et les tags de Fatiha. Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai attaqué quasiment aussitôt la construction d'un petit classeur avec du carton de récup et un mécanisme de classeur acheté chez Ephemeria. Avec quelques chutes de papiers 7Gipsies et une feuille Kaisercraft où je suis tombée sur un tampon "Manchester" (un bon point à celle qui le trouve =)), du kraft et les tampons "plans côtés" de Tim Holtz que j'adore, je me suis vraiment régalée à faire ce petit classeur qui raconte mes 3 petits jours à Manchester chez mon fils, en mars 2014 :

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

15

17

18

19

20

21

Posté par Tatou1610 à 08:57 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
01 mai 2015

Bon 1er mai

Je souhaite un très bon 1er mai à tous mes visiteurs avec cette petite page faite d'après une dictée de Emiliechat sur l'Antre :

710

Posté par Tatou1610 à 08:55 - Commentaires [16] - Permalien [#]
19 avril 2015

Souvenir et CM1

Il semblerait que l'envie de faire des pages me reprenne... C'est mon fiston qui va être content de voir avancer ses albums !

Pour aujourd'hui, une première page d'après un tuto de Opsite tout en patouille légère que j'ai bien aimé réaliser :

IMG_3833

Et une deuxième réalisée en live avec Smellykat sur l'Antre du scrap. Une page vite faite et bien sympa :

IMG_3834

4 pages en 8 jours !!! Il est temps que je ré-attaque un mini !!!

Posté par Tatou1610 à 12:02 - Commentaires [19] - Permalien [#]